La ligne et son environnement

La nouvelle ligne de tramway s’intègre au sein d’un territoire aux forts enjeux patrimoniaux tant culturels que naturels (domaines départementaux de Sceaux et de la Vallée-aux-Loups, forêts domaniales de Verrières et de Meudon…). Le projet a été conçu de manière à respecter au mieux l’environnement qu’il traverse, tout en offrant un moyen de transport efficace.

 

 

Des mesures pour éviter, réduire et compenser ses impacts 

Conformément à la loi relative à la protection de la nature, les porteurs du projet se sont engagés à éviter, réduire et compenser les impacts du projet sur son environnement.

Depuis le début des études, les porteurs du projet cherchent à éviter au maximum les impacts du projet sur l’environnement.

 Le tracé du Tram 10, tout en desservant au mieux le territoire, préserve autant que possible la flore, la faune, ainsi que les habitats naturels protégés.
D’Antony à Clamart, le Tram 10 s’insère en majorité sur des

voies existantes.

À Châtenay-Malabry, le Tram 10 s’insère sur l’avenue de la Division-Leclerc (D986) – © A. Faugeres / Concepteurs : Attica et Richez-Associés

Des mesures environnementales permettent de limiter les impacts du projet sur les habitats naturels de la faune locale.
Un écologue assure un suivi environnemental pendant toute la durée des travaux pour identifier les secteurs à enjeux écologiques et adapter les travaux en conséquence.
• Les coupes d’arbres sont réalisées en automne et en hiver, en dehors de la période de reproduction des chauves-souris et des oiseaux.
• Une bâche de protection a été installée dans la forêt de Verrières en amont des travaux afin de s’assurer que les amphibiens recensés (tritons) ne migrent pas vers des espaces qui seront concernés par les travaux (voir photo ci-dessous)
• Des abris pour hérissons sont installés dans la forêt de Verrières et aux abords de la forêt de Meudon, à proximité des travaux du tramway

Bâche de protection des amphibiens, installée dans la forêt de Verrières.
© Ile-de-France Mobilités / William Beaucardet

Lorsque les impacts sont inévitables, des actions de restauration et de valorisation de la forêt sont menées dans le cadre de la démarche de compensation du projet.

La construction de la ligne nécessite l’utilisation de parcelles boisées, en particulier la construction du site de maintenance et de remisage qui utilisera 3,5 hectares environ en lisière de la forêt de Verrières.

 

Régénérer la forêt
Le projet s’est engagé à compenser la surface utilisée en :

  • procédant à un reboisement compensateur sur un site d’environ 12 hectares en Île-de-France ;
  • contribuant au fonds stratégique du bois et de la forêt qui vise notamment au repeuplement forestier.

Restaurer l’habitat de la faune locale
Par ailleurs, des travaux de restauration sont menés sur environ 9,5 hectares, au plus près de l’impact, dans les bois de la Béguinière et du Carreau, à Châtenay-Malabry. Ils consistent à créer des meilleures conditions d’habitat et de reproduction pour les espèces animales, et notamment les espèces protégées.

© Shutterstock

 

Des futurs aménagements paysagers de qualité 

 

  • Une fois la plateforme du tramway construite, plus de 1 000 arbres d’alignement mesurant 3-4 mètres de haut seront plantés le long du tracé, en privilégiant des essences locales : chênes, érables, noisetiers, tilleuls, cerisiers…

 

  • La plateforme du tramway sera majoritairement végétalisée et la ligne sera ponctuée d’espaces publics jardinés avec arbustes et arbres d’ornements.

 

  • Le projet contribuera à améliorer le cadre de vie et à apaiser la circulation, par le réaménagement des espaces publics favorisant les différents modes de transport : piétons, cyclistes, usagers des transports, automobilistes, etc

 

Une attention toute particulière sera portée à l’architecture du site de maintenance et de remisage (SMR) et à son insertion dans le paysage. Le bâtiment fait l’objet d’une certification environnementale.

 

 

La façade du SMR sera composée d’éléments en terre cuite,
matériau écologique qui permet une variation de couleurs. © AIA
Retour haut de page
Tram 10

Tram 10