Les travaux de l’atelier-garage

Vue de l’atelier-garage depuis le parvis – ©AIA

 

 

Le futur atelier-garage du Tram 10  sera construit à Châtenay-Malabry, entre le Carrefour du 11 novembre 1918 et les locaux de Renault  (parc Noveos).

Avant que la construction proprement dite de l’atelier-garage puisse démarrer, à l’été 2019, des coupes d’arbres sont nécessaires. Elles concernent des sujets jeunes qui ne présentent pas de valeur patrimoniale particulière. Autorisée par arrêté préfectoral, cette opération, réalisée à l’automne 2018, est menée dans le respect des enjeux écologiques de ce site situé en lisière de la forêt domaniale de Verrières.

Qui fait quoi ?
Les travaux de l’atelier-garage relèvent de la maîtrise d’ouvrage d’Île-de-France Mobilités

Calendrier des travaux

• Automne 2018 : coupes d’arbres
• Eté 2019 : travaux de terrassement
• Automne 2019 : démarrage des travaux de construction de l’atelier-garage
• Fin 2021 : l’atelier-garage est prêt à recevoir les rames du tramway

 

 

La construction de l’atelier-garage suppose la coupe d’arbres sur environ 3,5 hectares. Les travaux s’organisent en plusieurs phases :

  • l’installation et la protection du chantier ;
  • la coupe des arbres ;
  • l’évacuation du bois et le nettoyage du terrain ;
  • le recyclage du bois et le gardiennage du site.

Réduction des impacts sur la faune

De nombreuses précautions sont prises pour réduire les impacts du chantier sur son environnement :

  • les coupes d’arbres se font en automne pour respecter le cycle biologique des espèces protégées ;
  • l’installation d’une bâche tient les amphibiens voisins du site à distance des travaux ;
  • tout est fait pour éviter de piéger la faune : la planification des coupes d’arbres, du nord-est vers le sud-ouest, lui permet de trouver refuge en dehors de la zone de travaux ; les excavations creusées dans la journée sont protégées  la nuit pour éviter les chutes.

Compensation environnementale

  • 4,5 ha de surface boisée utilisés à l’occasion de la construction du Tram 10
  • 9,5 ha de forêt restaurés au plus près du chantier
    (sur 4 parcelles des bois de la Béguinière et du Carreau, à Châtenay-Malabry)
  • 13 ha replantés à l’échelle de l’Île-de-France

Le projet s’est aussi engagé à contribuer au fonds stratégique du bois et de la forêt qui œuvre pour le repeuplement forestier.

 

Valorisation du bois coupé
Bois de charpente, menuiserie, bois de chauffage, les arbres coupés seront recyclés dans différentes filières en fonction de leur qualité.

 

Sous le regard avisé d’une écologue
Le chantier sera préparé et suivi par une écologue. En cas de découverte d’animaux sur le site, celle-ci sera sollicitée pour décider des mesures à prendre.

En savoir plus sur l’atelier-garage du Tram 10

Retour haut de page
Tram 10

Tram 10