Les étapes des travaux

1ère phase : déviation des réseaux et travaux préparatoires

>> Les travaux concessionnaires

Les premières ouvertures de tranchées dans la chaussée sont liées aux travaux de déviation des réseaux. Menés par les concessionnaires des réseaux d’électricité, d’eau, d’assainissement, de gaz ou encore de télécommunication, ils ont pour but de déplacer les réseaux situés à l’emplacement de la future plateforme du tramway et de ses stations. Cela permettra par la suite non seulement l’installation des rails, des stations et des circuits électriques, mais aussi de garantir l’accès et l’entretien des réseaux sans perturber la circulation du Tram 10.

Tous les concessionnaires veillent, sous l’égide du Département des Hauts-de-Seine, à mener à bien ces opérations en limitant les nuisances occasionnées, en termes de bruit, de poussière et de perturbations de la circulation. Certains en profitent pour moderniser leurs installations et se donner les moyens de garantir une meilleure qualité de service.

Qui fait quoi ?

Les travaux sont réalisés et financés par les concessionnaires eux-mêmes : RTE et Enedis pour les réseaux d’électricité, Véolia-SEDIF pour l’eau potable, GRTgaz et GRDF pour le gaz, Orange, Numéricable, RUBIS, SFR et Bouygues Télécom pour les réseaux de télécommunication et le Département des Hauts-de-Seine pour les réseaux d’assainissement.

Calendrier :

2017 > 2019

>> Les travaux préparatoires

Les travaux préparatoires permettent de libérer les emprises du futur chantier.  Certains ont déjà eu lieu pour préparer les opérations de dévoiement des réseaux. Cela peut passer par des démolitions de terre-pleins, des coupes d’arbres, la dépose de l’éclairage public, du mobilier urbain ou encore des panneaux de signalisation.
Dans un second temps, les travaux préparatoires installent des équipements et des dispositifs provisoires notamment d’éclairage et de signalisation, pour assurer le maintien des fonctionnalités urbaines, notamment la circulation.

Qui fait quoi ?

Ces travaux sont pilotés par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine et financés par le projet Tram 10.

Calendrier :

2017 > 2019

La ligne à grande vitesse

Des travaux sur le pont qui enjambe la LGV à Châtenay-Malabry devront être réalisés pour permettre le passage du tramway. Sous-dimensionné, le pont ne répond pas aux normes actuelles et doit être démoli puis reconstruit. Ces travaux sont nécessairement prévus très à l’avance, compte tenu des contraintes liées au trafic ferroviaire sur la LGV. Ils seront effectués entre mars 2018 et octobre 2019. La circulation routière sera maintenue pendant les travaux. La partie supportant actuellement la piste cyclable sera maintenue et réparée.

 

2ème phase : travaux du tramway et aménagements urbains

Une fois les sous-sols et les abords de l’itinéraire dégagés, le coup d’envoi des travaux est donné.

Il faut alors réaliser la plateforme et les stations, l’alimentation électrique du tramway, côté système de transport ; rénover la voirie, implanter de nouveaux mobiliers urbains, planter des arbres, côté aménagements urbains et paysagers.

Qui fait quoi ?

Les travaux relatifs au système de transport sont pilotés par Île-de-France Mobilités, et les travaux d’aménagements urbains par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine.

Calendrier :

2019 > 2022

Retour haut de page
Tram 10

Tram 10