3 QUESTIONS À PATRICK DEVEDJIAN SUR LE TRAM 10

En quoi le projet de Tram 10 est-il structurant pour le Département des Hauts-de-Seine ?

Nous poursuivons notre engagement en faveur des mobilités grâce au Tram 10 qui desservira quatre communes des Hauts-de-Seine soit près de 175 000 habitants et 60 000 actifs. Ce tracé est conçu pour faciliter les déplacements des Alto-Séquanais en contribuant à l’activité économique et à renforcer l’attractivité du territoire. Notre volonté est d’améliorer le cadre de vie où les circulations sont apaisées. Nous rénovons les voiries, élargissons les trottoirs et développons les pistes cyclables. Tous les déplacements sont facilités, en local avec une meilleure desserte des quartiers et plus largement grâce aux nombreuses correspondances du Tram 10 avec le réseau francilien du RER B ou du Tram 6 mis en service en 2014 et en 2016 pour la section souterraine, que nous avons également financé et coordonné.

Notre investissement global dans les mobilités est significatif. Il s’élève cette année à 153 millions d’euros et nous participons pour 30 % au financement du Tram 10.

Quel est le rôle du Département en tant que maître d’ouvrage coordonnateur ?

Sur ce projet, nous sommes maître d’ouvrage des aménagements urbains mais également coordonnateur. Cela signifie que nous réalisons l’ensemble des travaux de voirie d’une part. D’autre part, nous nous assurons que le pilotage des études, des travaux et des procédures administratives, est concerté avec Île-de-France Mobilités (anciennement STIF), maître d’ouvrage du système de transport qui réalise la plateforme du tramway et les stations.

Par ailleurs, en lien avec le maître d’œuvre général du tramway, nous coordonnons également les dévoiements de réseaux et nous gérons les interfaces avec les projets connexes. Nous sommes l’interlocuteur privilégié des partenaires du projet ainsi que des communes traversées.

L’assainissement est une compétence départementale. Comment cela se traduit-il dans ce projet de tramway ?

Le Département des Hauts-de-Seine mène trois types de chantiers d’assainissement dans le cadre de son champ de compétences. Nous améliorons le fonctionnement du réseau existant en construisant un nouveau collecteur entre le carrefour Salvador-Allende et la ligne TGV-Atlantique à Châtenay-Malabry. Il fait plus de 900 mètres de long et 2 mètres de diamètre ! Cette canalisation sans tranchée est rendue possible grâce à la technique de pointe d’un micro-tunnelier. Ainsi, nous optimisons le réseau d’eau pluviale. Les travaux s’achèveront fin 2017 et auront duré 24 mois pour un investissement de 20 M€.

De plus, jusqu’à début 2018, nos services départementaux réhabilitent et confortent les réseaux existants qui ne sont pas impactés par le tramway.

Et enfin, toujours en 2018, le Département déplacera les réseaux existants situés sous la future plate-forme du tramway qu’il est techniquement impossible de conserver à leur place actuelle.

 

 

Retour haut de page
Tram 10

Tram 10